Le Ring de Wagner et les Châteaux de Bavière
Proposé par OperaTrotter du 20 au 28 juillet 2018

Huit nuits à Munich, et ceci pour une excellente raison: assister à la Tétralogie de
Richard Wagner pendant le fameux Festival de Munich, à la source même de
l’oeuvre. D’abord, où ailleurs qu’à Munich pourrait-on retrouver pareille distribution? Cast super-stellaire dont Jonas Kaufmann, Nina Stemme, Wolfgang Koch et à la baguette Kirill Petrenko, qui effectue un travail étonnant en fosse et remporte un indescriptible triomphe totalement justifié. Le tout dans la production saisissante d’Andreas Kiegenburg.
Le séjour sera enrichi par des visites des châteaux du roi Louis II de Bavière, indissociable de Wagner dont il fut le mécène admiratif… et tout ce que Munich offre comme visites d’art et d’histoire!

Rheingold (L’Or du Rhin)
Le prologue raconte les origines du drame où le Rhin est un fleuve d’amour dont
les flots sont des corps qui copulent. Andreas Kriegenburg a opté pour une vision
finalement assez rafraichissante de l’histoire, dont il propose une vision cyclique :
de l’innocence initiale naissent les crises, pouvoir, or, violence, pour retourner à
l’innocence à la fin, une innocence chorégraphiée par les corps qui représentent
toutes les choses : notamment dans ce prologue le Rhin, l’Or et le Walhalla.

Die Walküre (La Walkyrie)
Wotan, le Dieu des Dieux rêve de donner naissance à un homme libre, seul capable
de récupérer l’anneau : ce sera Siegmund. Mais ce dernier couche avec sa sœur
jumelle Sieglinde et Wotan se verra contraint de le tuer…
La mise en scène évacue toute référence à une actualité brûlante ou à une
signification, puisque l’histoire est livrée telle que, avec une distance poétique qui
sied aux mythes.

Siegfried
Siegfried est sans doute le volet le plus optimiste, le seul en tous cas qui se termine
par une perspective positive où le héros est vainqueur. Andreas Kriegenburg en a-
t-il fait en quelque sorte le sommet de son travail et du système scénique imaginé
dans cette grande boite à merveilles : c’est dans Siegfried que Kriegenburg offre les
images les plus souriantes, les trouvailles les plus séduisantes dans la veine héritée
de Rheingold et qui renvoie le plus clairement aux contes et légendes.

Götterdämmerung (Le Crépuscule des Dieux)
Dans le dernier maillon du cycle, Wagner met en scène l’indispensable
catastrophe
qui laissera le champ libre à un homme nouveau… Dans le projet
d’Andreas Kriegenburg, le Crépuscule est un moment de rupture, la fin du Mythe et

le début de l’Histoire, dans laquelle Brünnhilde et Siegfried tombent brutalement.
L’histoire de notre temps en somme, qui met en scène des familles perdues, des
humains errants soumis à tous les contrôles…

 

Art à Munich

Des visites historiques sont également au programme, dont celles le Palais de la Résidence et son magnifique Antiquarium; celle du Cuvilliés Theater de style rococo. Côté art, vous visiterez le Lenbachhaus consacré à l’art moderne et notamment au Cavalier bleu, l’exposition Cy Twombly au Museum BrandhorstEt bien sûr les Pinacothèques de la ville : la Neue Pinakothek, la Pinakothek der Moderne renfermant des trésors de l’art moderne et contemporain.

Les Châteaux de Louis II de Bavière

Louis II a laissé à la postérité de magnifiques monuments qui gardent les preuves deson attachement à Richard Wagner... Sont prévues des visites guidées de Linderhof,

somptueusement aménagé; de Neuschwanstein, dont les fresques font référence aux opéras de Wagner; de Herrenchiemsee construit selon le modèle de Versailles (où aura lieu un concert classique dans la Galerie des Glaces); enfin une halte au village

d’Oberammergau célèbre pour sa Passion du Christ représentée tous les dix ans…

Autres activités
A noter que la soprano Sonya Yoncheva sera dirigée par Michele Mariotti pendant
la soirée “Oper für alle” comme son nom l’indique, opéra ouvert à tous samedi 21
juillet sur la Marstallplatz.


Enfin chaque soir avant les représentations, Lama Tyan vous retrouvera pour
évoquer le compositeur, les temps forts de la Tétralogie et quelques “tuyaux” pour
une meilleure écoute!

Informations pratiques et inscriptions chez Volver:

Mme Denise Chedid +9611398577 ou par email denise.chedid@volvertours.com

© OperaTrotter