Un séjour absolument unique dans ces capitales, cités-phares de l’hyper modernité: elles abritent des lieux de créativité artistique, des richesses patrimoniales et des espaces de nature boréale.

Réalisations architecturales modernes ou majestueux théâtres, les maisons d’opéra proposent des productions très actuelles de haut niveau. Dans ces salles magnifiques, OperaTrotter a choisi un programme riche et contrasté: Mozart, Puccini, Strauss et Verdi, ainsi qu’un ballet de Twyla Tharp.

 

Così fan tutte de Mozart

“Toutes les belles agissent ainsi”! La pièce est un pari sur la fidélité, une analyse psychologique révélée par la musique, sous couvert d’humour et de légèreté. A l'école de l'amour, le désir de transparence est une impardonnable naïveté, l’inconstance des amants de Così en sera la démonstration géométrique…

La délicieuse production est d’Ole Anders Tandberg, un des metteurs en scène les plus en vue de la scène scandinave. Dans ce chasse-croisé, Luthando Qave et Khanyiso Gwenxane tiendront tête à Elin Rombo et Katija Dragojevic.

Stockholm et Copenhague, terres scandinaves…

Proposé par OperaTrotter du 30 mai au 5 juin 2016

Madama Butterfly de Puccini

“Insupportablement belle”, “à couper le souffle”, “un triomphe” selon la presse, la production de Kristen Harms (ancienne directrice artistique du Deutsche Oper de Berlin) se vend à guichets fermés depuis sa première triomphale en 2014. Sa vision privilégie les tensions humaines par rapport au conflit politique orient/occident.

En tête d’une très belle distribution, Sara Olsson incarne la fragile Cio-Cio-San, séduite et abandonée, une des héroïnes les plus émouvantes du drame lyrique.

 

Come fly away de Twyla Tharp

Repris pour la troisième année consécutive à Copenhague, spectacle de danse plein d’humour, ce ballet musical se déploie sur fond de night-club, entre doux espoirs et illusions perdues…

La création de Twyla Tharp, une des chorégraphes américaines les plus respectées et versatiles, est un hommage au crooner Franck Sinatra. Sa voix de velours est la véritable star de la production, accompagnée par les plus talentueux musiciens de jazz du Danemark, avec en tête le bassiste mondial Chris Minh Doky!

Salome de Richard Strauss

Pour cet épisode biblique, Strauss s’inspira de la pièce d’Oscar Wilde et associa le parfum de scandale à la sensualité séductrice de la musique.

L’époustouflant metteur en scène Stefan Herheim retourne au Danish Royal Opera avec une des plus grandes figures de femme fatale de l’histoire. Un portrait de la belle Salomé, interprétée par la magnifique Gisela Stille, qui par son charme et sa surprenante Danse des sept voiles, fait tourner le roi et la cour autour de son petit doigt… Jean Baptiste, incarné par John Lundgren y laissera sa tête!

 

La Traviata de Verdi

Histoire d’un sacrifice, mise à mort d’une femme en trois actes, l’opéra a subi un échec cuisant à sa création avant de devenir le chef-d’oeuvre immortel de son auteur.

Créée en 2006, la mise en scène de David Radok est devenue un classique du genre. Dans le rôle-titre, la soprano italienne Cristina Gianelli qui fait l’unanimité quand à la sensibilité de son interprétation.

 

 

 

Destinations “cool” de la Scandinavie, Copenhague et Stockholm sont aussi à la pointe de la modernité, de la scène de la mode à celle du design.

Nous découvrirons cette scandinavie unique, berceau de l’épopée Viking, à travers ses musées nationaux et ses palais, sans compter une visite du Louisiana, temple d’art contemporain, et des escales gastronomiques incontournables.

 

Chaque soir avant la représentation, Lama Tyan vous retrouvera pour évoquer les compositeurs, les temps forts des opéras, et quelques “tuyaux” pour une meilleure écoute! 

© OperaTrotter