Visiter la Sérénissime dans la douceur d’une fin d’été, y assister à trois opéras au Teatro La Fenice, à un quatrième dans un Palazzo Vénitien; y découvrir la 56ème édition de la Biennale d’Art Contemporain… Voilà le programme de ce voyage avec Lama Tyan.

L’opéra de Venise est détruit par les flammes en 1836 et reconstruit à l'identique, ce qui lui vaut son surnom de "fenice", le phénix qui renaît de ses cendres. En 1996, l’opéra de Venise brûle de nouveau. Dans le monde entier l’émotion est à son comble. L’Unesco, de nombreux particuliers, envoient des messages et de l’argent pour reconstruire ce théâtre, La Fenice. Ses portes ont rouvert en 2003.

 

La Traviata de Verdi

Cette production a été choisie pour la réouverture de La Fenice en 2004, suscitant une belle controverse… Elle y revient sans une ride et pour notre bonheur sous la direction d’Omer Meir Wellber.

Le génial metteur en scène canadien Robert Carsen transpose l’action dans les années 1970, dans des tableaux frénétiques ou sexe et argent mènent le jeu. Si vous attendez à une Traviata conventionnelle, vous serez déçus, Violetta apparaîtra en lingerie noire et stilettos !

Opéra & Biennale à Venise (2ème édition)

Proposé par OperaTrotter du 23 au 28 septembre 2015

Tosca de Puccini

“Un hymne à la grande beauté”, c’est avec ces mots que la milanaise Serena Sinigaglia décrit sa mise en scène de Tosca. Tosca est une cantatrice amoureuse du peintre Cavaradossi. Artistes et amants, ils crèent un monde de beauté, et dans leur amour brûle le feu de la liberté. Inversement, pour le cruel baron Scarpia, seule compte la possession, jusqu’à la destruction… et la scène, les décors et les costumes se décomposent sous nos yeux au fil des actes.

 

Il Barbiere di Siviglia de Rossini

Une soirée hors du temps puisque c’est dans l’un des plus fascinants des palais vénitiens, le Palazzo Barbarigo Minotto, que se déroulera l’opéra. La performance aura lieu à quelques mètres de nous, du salon Portego à la salle Tiepolo, à la lueur des chandelles et sous les stucs patinés par le temps. L’interaction entre chanteurs, musiciens et public offre au spectateur une émotion suprenante, celle de l’opéra dans l’opéra!

La Cambiale di Matrimonio de Rossini

C’est en 1810 au Teatro San Moise de Venise, avec cet opera-buffa (Le Mariage par lettre de change), qu’explose le génie créateur d’un Rossini d’à peine dix-huit ans et que s’ouvre pour lui le chemin de la gloire.

"Burletta" (petite farce) en un acte, la pièce raconte la vente par un riche négociant anglais de sa fille Fanny à un riche américain. L’écriture de Rossini est déjà virtuose; ses armes secrètes (la mélodie et le rythme) servent admirablement l’efficacité théâtrale.

 

Programme d’Art Contemporain

Des visites guidées de la 56ème Biennale d’Art Contemporain: l’Arsenale, les Giardini, dont les pavillons nationaux et internationaux se disputent la vedette… La Fondation Pinault avec Martial Raysse au Palazzo Grassi, Proportio au Palazzo Fortuny, sans compter le Glass Stress au Palazzo Franchetti.

D’autres activités vous seront aussi proposées, comme une visite historique du Teatro La Fenice, un dîner gastronomique typique et la découverte de quartiers insoupçonnés…

 

Tous les soirs avant le spectacle, Lama Tyan présentera l’opéra et donnera quelques “tuyaux” pour une meilleure écoute!

 

© OperaTrotter